Pour tout nouvel arrivant à Barcelone, la visite de Gràcia s’impose. Ce quartier à l’allure bohème vous offre un peu de calme, loin de la foule déchaînée des Ramblas. Si c’est là qu’il faut se rendre pour trouver un coin tranquille pour boire. Il vous réservera bien d’agréables surprises.

L’histoire du quartier de gràcia

Le quartier doit son nom à Nostra Senyora de Gràcia (Notre-Dame-de-Grâce), le couvent de carmélites qui s’y est établi dans les années 1626. Ce fut une ville indépendante jusqu’en 1897 où elle fut annexée à Barcelone. Cette décision fut adoptée après la construction du quartier d’Eixample.

Gràcia conjugue le passé et le présent. Des vieilles bâtisses décorées à l’art catalan aux murs décorés par le Street art, en passant par les œuvres de Gaudi, on retrouve un peu de tout dans ce quartier du nord-ouest.

Un petit tour du côté de la rue

Pour découvrir le quartier, vous êtes invité à marcher à travers ses ruelles étroites. Vous pouvez aussi louer un vélo, surtout si votre hôtel à Barcelone se trouve dans un autre quartier. Les visiteurs s’y rendent dans la matinée pour s’accorder un brunch copieux pour démarrer la journée.

Ils enchaînent ensuite par la visite des petites boutiques du quartier. Vous y trouverez une de ces boutiques-ateliers qui confectionnent où vous pouvez acheter quelques souvenirs de voyage. Puis, un petit tour au marché de Mercat del Abaceria Central pour s’imprégner de l’ambiance locale. Si vous avez un petit creux, café et snack vous serviront des plats simples et savoureux, cuisinés avec des produits locaux.

Ce quartier des artistes ne manquera pas de vous surprendre : vérandas, fresques murales, et décorations de rues lors de la Festa Mayor de Gracia (concours de rue la plus décorée).

À la rencontre de Gaudi

Gràcia est un des lieux où Gaudi, le génie de l’architecture espagnole, a laissé quelques œuvres pour la postérité. À commencer par la Casa Vincens, une maison achevée en 1888 pour le compte d’une riche famille qui a fait fortune dans le négoce. Cette immense maison privée de 1 160 m² est ouverte à la visite depuis peu. Elle est fermée à Noël.

Gaudi a aussi laissé un autre héritage au nord du quartier : le Parc Güell. Ce parc haut en couleur qui ressemble à un village d’un pays imaginaire est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous y trouverez des jardins, fontaines, colonnades en pierres et maisons bâtis et décorés à l’imagination de l’artiste. Le trencadis (mosaïque en céramique colorée) y est omniprésent.

Se reposer dans les petites places sympathiques

Gràcia est le quartier à visiter après une baignade à Barceloneta ou après une belle balade à Montjuic. Vous y trouverez des petites places et avec des terrasses de café calmes et arborées. Il y a notamment la Plaça del Sol, une place très animée où l’on trouve des bars tout autour. Il y a aussi la Plaça del Diamant, un lieu étroitement lié à la vie politique espagnole. C’est le lieu de rendez-vous des manifestants.

Pour faire plaisir aux enfants, emmenez-les à la Plaça del Revolucion où s’établit de meilleurs restaurants et un des meilleurs glaciers du quartier. Pour observer les habitants, vous pouvez vous asseoir un instant sur la Plaça de la Virreina.

Voir les établissements de Gràcia